1 juin 2019 5 Commentaires

J 10 IRKOUSK

Pour la première fois depuis notre départ, nous nous réveillons avec la pluie! Ce n’est pas vraiment critique car l’activité proposée ce matin est la visite du musée des Décembristes (selon Universalis : »En  Russie, et ensuite dans toute l’Europe, on nomma décembristes (ou décabristes, de dekabr, « décembre » en russe) la phalange des officiers nobles et libéraux qui, le 14 décembre 1825, tentèrent de soulever la garnison de Saint-Pétersbourg (Leningrad) pour obtenir du nouveau tsar, Nicolas Ier, les réformes de structure indispensables dans une Russie rétrograde : amélioration du sort des serfs et liberté d’expression. »). Ceux qui ne furent pas exécutés ont été déportés en Sibérie, une partie à Irkousk. La maison que nous visitons est celle de la famille du prince Sergei Grigorovitch Volkonski, construite une fois sa peine de bagne  purgée. Il est à noter le rôle important des quelques femmes des décembristes qui ont courageusement suivi leurs maris ou fiancés en exil (en Russie, quand on parle de l’amour d’une femme pour son mari, on dit « être comme la femme du Décembriste »). Sans comparaison avec le luxe de leur palais de St Petersbourg, cette maison était plus conforme à leur rang par rapport aux autres habitants.
_copie-0_IMG_1428_copie-0_IMG_1409_copie-0_IMG_1414_copie-0_IMG_1418_copie-0_IMG_1420_copie-0_IMG_1423

 

Nous prenons ensuite la route du territoire des Bouriates, une des ethnies minoritaires de Sibérie d’origine Mongole. La Bouriatie est une république autonome de la Fédération de Russie. C’est à 1h30 de route de Irkousk, à travers un paysage de plaine où quelques troupeaux de vaches et de chevaux broutent une herbe rare. La pluie nous accompagne. A l’entrée de leur territoire, nous sacrifions à un rite bouriate et faisons quelques offrandes (menue monnaie) sensées nous garantir santé, bonne route, etc… etc…
_copie-0_IMG_1430_copie-0_IMG_1432_copie-0_IMG_1431

Après un tour du village en car, nous nous dirigeons vers le restaurant où un repas typique nous attend : crudités (jusque là rien de typique), suivies d’une soupe au poulet puis de ravioli garnis de viandes hachées et cuits à la vapeur. Le dessert ressemble à un gâteau de Savoie… en plus roboratif!  Tout est très bon, le service dans les temps du record du monde (mais nous en avons maintenant l’habitude, c’est la Russie, il suffit de cramponner son assiette si on n’a pas terminé…) mais extrêmement souriant.  les guides passent parmi nous avec des bouteilles de vodka afin que nous portions les toasts traditionnels ici.
_copie-0_IMG_1434_copie-0_IMG_1437_copie-0_IMG_1438

Une fois ces agapes terminées, nous constatons avec plaisir que la pluie a cessé. Nous sommes conviés à un spectacle de chants et de danses traditionnels, spectacle auquel notre participation est sollicitée. Tout ceci est fort agréable, très  joyeux et coloré
_copie-0_IMG_1445_copie-0_IMG_1446_copie-0_IMG_1444_copie-0_IMG_1447_copie-0_IMG_1443_copie-0_IMG_1450

Sur le même site (c’est une ancienne école), nous sommes conviés à une cérémonie chamanique où là encore nous participons activement. Nés d’un brassage entre populations chamanistes indigènes et nomades mongols aux IX e et X e siècles, les Bouriates développèrent une culture propre et une version teintée de chamanisme du bouddhisme tibétain (merci Wikipédia!). Le chamane en question est professeur de Russe « dans le civil » et outre ses pouvoirs hérités de sept génération de sa famille (car on est chamane de père en fils), il est doté d’un certain humour. Les petits rubans de couleur qu’il nous fait nouer avant de partir nous porteront bonheur, santé, richesse, j’en passe et des meilleures !! Trève de plaisanterie, c’était vraiment très intéressant.

_copie-0_IMG_1451_copie-0_IMG_1454_copie-0_IMG_1456_copie-0_IMG_1457

Après le dîner, les « anciens des Etats Unis » se retrouvent dans la chambre de Françoise et Patrick . Pour la première fois de ce voyage, nous  perpétuons cette tradition initiée il y a longtemps par Jean-Paul, le rendez vous dans une chambre « avec le verre à dents » . Le champagne russe n’est pas très frais malgré ses deux jours dans le frigo poussif de notre chambre, mais la convivialité est au dessus de ces contingences!! Nous dirons plus tard ce que nous arrosions ce soir… bon, d’accord. En fait, c’était le 47ème anniversaire de mariage de Françoise et Patrick.
_copie-0_IMG_1465_copie-0_IMG_1467

 

Demain nous reprenons le train direction Oulan Bator, réveil à 5h….  Reprise de ce blog dès que possible !!

5 Réponses à “J 10 IRKOUSK”

  1. Franck et Caro 2 juin 2019 à 10 h 16 min #

    Merci pour ce blog, on en profite bien, félicitations pour le ou les journalistes, autant pour les photos que les textes, on est contents de pouvoir vous suivre, bises

  2. Vincent 2 juin 2019 à 23 h 51 min #

    Il est super ton compte-rendu je voyage … merci Patrick

    • frombreizhtousa 3 juin 2019 à 18 h 34 min #

      Pas toujours de tout repos, mais on profite au maximum !
      A bientôt, bises à vous deux.

      Dernière publication sur From Breizh To USA : de San Francisco à Plouhinec

  3. françoise 3 juin 2019 à 10 h 02 min #

    les journées sont chargées !!! qu’est ce que vous avez fait de Liliane, elle n’apparaît pas : vous l’avez vendue pour vous acheter votre dose de vodka ??? bises

    • frombreizhtousa 3 juin 2019 à 18 h 33 min #

      Les petits groupes se sont formés par affinité (train, restau, etc…), Liliane est donc avec ses copines!! Mais elle est là, pas échangée contre de la vodka, nous nous croisons parfois !

      Bises et à bientôt

      Dernière publication sur From Breizh To USA : de San Francisco à Plouhinec


Répondre à Franck et Caro

Destination Grand Vézelay |
VACANCE AU SOLEIL VIC LA GA... |
My travel to Australia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Courchevelmeribel
| Sejoursunpark
| Petersoverby59