3 juin 2019 0 Commentaire

J 11 de IRKOUSK à OULAN BATOR

Réveil à 5h00, petit déjeuner à 5h30. Trajet pour la gare en car, départ du train à l’heure : 8h13. Une petite « conférence » d’Helena sur le trajet que nous effectuons (plus de 1100km, les points en noir sont les étapes avec ou sans arrêt)
_copie-0_IMG_1506_copie-0_IMG_1508

Nous longeons le lac Baïkal pendant encore plusieurs kilomètres, nous régalant une dernière fois de ce magnifique paysage que nous allons bientôt quitter. Puis de montagneux, l’environnement se transforme peu à peu en plaines plus ou moins sèches. Nous traversons plusieurs villages aux constructions en bois souvent délabrées, Parfois des immeubles en dur, bordés des habituels garages construits de bric et de broc, mais aux portes métalliques, quand ce n’est pas totalement métalliques. Sans doute un reste des temps de pénurie où il valait mieux mettre sa voiture à l’abri sous peine de la retrouver sans essuie glaces ou sans roues.
_copie-0_IMG_1483 _copie-0_IMG_1484 _copie-0_IMG_1522 _copie-0_IMG_1517

Nous déjeunons de délicieuses nouilles instantanées (de provenance asiatique) agrémentées d’un dessert somptueux : une barre chocolatée et une pomme. La chaleur et une tournée de calva maison offerte par le compartiment voisin nous poussent doucement mais fermement vers une sieste réparatrice.

Un arrêt de 45 mn à la gare de Oulan Oudé nous permet de nous dégourdir les jambes et pour certains de se rendre aux toilettes. En effet, celles du train sont fermées 30 mn avant ET après chaque arrêt ! Les hôtesses sont aux petits soins et passeront comme d’habitude toute la durée de l’arrêt à la porte de leur wagon.
_copie-0_IMG_1509 _copie-0_IMG_1511

La chaleur est forte dans le train, le paysage est plutôt monotone, Nous nous occupons en cherchant quelles prises de courant sont ou seront opérationnelles . En effet, il n’y a pas de prises dans le compartiment, et chacun cherche comment recharger appareils photos, smartphones, tablettes etc… Une prise en état de fonctionner est enfin localisée, et c’est un peu le défilé.

 

Après le dîner (soupe instantanée + pommes) précédé d’un apéro-vodka, nous avons un arrêt très long : il s’agit des formalités de sortie du territoire de Russie. Pas question de sortir du train, nous sommes consignés dans nos compartiments (rideaux tirés) en attendant le passage des autorités. La chaleur est de plus en plus difficile à supporter. Tout d’abord, c’est la police qui épluche littéralement nos passeports, visas, documents de sortie. Puis c’est la douane qui nous fait sortir du compartiment pour l’inspecter, puis c’est le passage d’un chien « renifleur » qui lui se contentera du couloir. Le train repart vers 22h, mais nous savons que dans environ une heure le « cirque » va recommencer pour les formalités d’entrée en Mongolie ! Alors, chacun choisit entre deux options en fonction de sa fatigue : dormir tout de suite, ou attendre patiemment. De toute façon la nuit sera courte car nous devons nous réveiller encore une fois à 6h afin d’être prêts à débarquer à Oulan Bator où l’arrêt est assez court.

Comme prévu, réveil pour les formalités d’entrée en Mongolie, il faut encore de la patience…

Laisser un commentaire

Destination Grand Vézelay |
VACANCE AU SOLEIL VIC LA GA... |
My travel to Australia |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Courchevelmeribel
| Sejoursunpark
| Petersoverby59